Retraite
Décryptage

Retraités : pensez au portage salarial

par La rédaction - le 25/10/2016

Le portage salarial est une solution simple et sécurisée pour vous faire rémunérer de vos prestations et vous procurez des revenus complémentaires à votre pension de retraite.

Vous souhaitez dédier un peu de temps à un nouveau projet professionnel, prolonger votre activité après avoir cédé votre entreprise, retravailler pour augmenter votre nombre de trimestres et compléter vos droits à la retraite ? Pensez au portage salarial, un mode de rémunération qui répond parfaitement aux besoins des seniors qui souhaitent continuer à travailler sans pour autant créer une entreprise.

Cet outil d’organisation du travail innovant vous permet de cumuler emploi et retraite de façon sécurisée depuis qu’il bénéficie d’un cadre législatif et réglementaire efficace. La loi n°2008-596 du 25 juin 2008 portant sur la modernisation du marché du travail a inséré un article L 1251-64 dans le Code du travail définissant expressément le portage salarial. Et l’ordonnance du 2 avril 2015 a apporté un certain nombre de précisions à ce statut.

Une solution protectrice

Si le portage salarial s’est initialement développé dans les activités de formation et consulting, il s’applique désormais à de très nombreux secteurs d’activités. Dans tous les cas, le portage salarial fait intervenir trois acteurs : la société de portage, l’entreprise cliente et le porté, personne physique. Le porté commercialise et réalise ses prestations pour ses clients et prospects. L’entreprise de portage salarial embauche le porté pour la réalisation d’une ou plusieurs prestations auprès des clients de ce dernier. La société de portage assure la facturation et le recouvrement auprès du client. Le porté est rémunéré sous forme de salaires par la société de portage, bénéficiant ainsi de la sécurité du statut de salarié et de sa protection sociale. Il bénéficie en outre d’un accompagnement et de formations par la société de portage qui le salarie.

Qui garantit l’autonomie du porté

Le portage permet au professionnel de se concentrer sur son métier et sur sa démarche commerciale sans avoir à gérer les contraintes liées à la gestion administrative comptable et financière d’une entreprise, puisqu’il est rémunéré en salaire par l’entreprise de portage. C’est cette dernière qui garde la responsabilité juridique, financière, sociale, civile et professionnelle de la mission.

De son côté, le porté travaille en toute autonomie. Il recherche lui-même ses clients, négocie les termes de son intervention, qu’il s’agisse du contenu de sa mission, de son planning, ou de ses conditions financières… Sa rémunération est calculée à partir du chiffre d’affaires hors taxe produit qu’il a réalisé. L’entreprise de portage salarial prélève environ 10 % correspondant à ses frais de gestion. Le législateur a fixé le salaire minimum d’un salarié porté pour un plein temps à 2380 euros bruts.

 

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Assurance-Vie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Fiducée Gestion Privée et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte