Retraite
Actus

La réalité du cumul emploi-retraite

par La rédaction - le 07/11/2017

Il est possible de reprendre une activité professionnelle après avoir commencé à percevoir sa pension de retraite. Une étude récente fait le point sur ces seniors qui choisissent de cumuler le statut de retraité et celui d’actif.

Cumuler sa pension de retraite avec de nouveaux revenus d’activité constitue une option possible pour un retraité désireux de se procurer des revenus complémentaire ou qui souhaite simplement conserver tout son dynamisme professionnel. Attention, cependant, dans la plupart des régimes, les salaires perçus en même temps que la pension de retraite sont plafonnés sauf si le senior remplit certaines conditions spécifiques liées à son âge et à sa durée d’assurance.

Si la première retraite personnelle de base a pris effet à compter du 1er janvier 2015, la reprise d’une activité professionnelle ne procure, dans la plupart des cas, aucun nouveau droit à la retraite en dépit du versement de cotisations.

3,4 % de cumulards

Une étude sur le cumul emploi-retraite de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publiée en septembre 2017 fait le point sur ces cumulards. Au total, 3,4% des retraités ont occupé un emploi tout en percevant une retraite en 2016, soit 478 000 personnes de 53 ans. Les professionnels libéraux sont nombreux à opter pour le cumul emploi retraite puisqu’un professionnel libéral sénior sur cinq cumule son activité avec une retraite.

Portrait robot

Selon l’étude de la Drees, ces seniors présentent un profil spécifique. Ils sont en moyenne plus jeunes (65 ans) que les autres retraités (72 ans), mais aussi plus diplômés puisque la moitié d’entre eux a obtenu un diplôme équivalent ou supérieur au baccalauréat. A titre de comparaison ce niveau d’étude n’est atteint que par trois seniors non cumulant sur 10.

Neuf sur dix travaillaient encore juste avant de percevoir leur retraite contre les deux tiers des retraités non cumulant. Les femmes sont plus présentes chez les cumulant les plus jeunes, puisqu’elles représentent la moitié des cumulant parmi les moins de 60 ans contre seulement un tiers parmi les 70 ans ou plus.

De nombreux emplois indépendants

Ils privilégient souvent les emplois non salariés puisqu’un tiers d’entre eux exerce un emploi d’artisan, de commerçant, de professionnel libéral, ou de chef d’entreprise. Ainsi seul un retraité cumulant revenus d’activité et pension sont salariés en CDI contre plus de trois seniors encore en activité sur quatre.

La part des retraités qui travaillent à temps partiel est également importante puisqu’elle s’élève à 66% et jusqu’à 73% pour les femmes, les trois-quarts d’entre eux exerçant à mi-temps ou moins. A titre de comparaison, seul un cinquième des plus de 53 ans non retraités exerce un emploi à mi temps.

Un complément de revenu

En moyenne, le complément de revenus généré par ces activités représente dans le cas du cumul emploi retraite 30% du revenu annuel du retraité. Les deux tiers des retraités ayant opté pour un emploi salarié perçoivent une rémunération inférieure à 1000 euros par mois. Seuls 6% d’entre eux perçoivent une rémunération mensuelle supérieure à 3000 euros par mois.

(1) Etude de la Drees – septembre 2017

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Assurance-Vie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Fiducée Gestion Privée et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte