Retraite
Actus

Caisses de retraite : de nouveaux services en ligne

par La rédaction - le 23/08/2016

Alors que la Cnav achève sa mutation vers des services entièrement dématérialisés – suivi du dossier, demande de retraites, simulateur -, l’Agirc-Arrco multiplie les chantiers pour se mettre à niveau.

Lors de sa séance plénière du 1er juillet, le Conseil d’orientation des retraites (COR) s’est penché sur les relations entre les assurés et leurs régimes de retraite, notamment sur les services en ligne offerts par les caisses.  Une tendance commune : le développement des relations numériques.

La Cnav : dématérialisation presque complète

Avec plus de 2 millions par mois de visites sur le site, 45 millions de comptes personnels crées, la Cnav a réussi le tournant de la dématérialisation. Même si le téléphone demeure le canal réflexe pour 60% des sondés, internet gagne en usage et en notoriété. Parmi les services phares : le suivi de dossier. Sur le compte personnel sécurisé, les assurés peuvent suivre l’évolution de leurs demandes par une visibilité des étapes de traitement. Un service qui a rencontré son public avec près de 600 000 utilisations mensuelles.

Autre outil clé : le nouveau simulateur de retraite. Basé sur la carrière réelle, disponible dès 45 ans, le service d’estimation du montant de la retraite tous régimes confondus permet de choisir entre cinq hypothèses de fin de carrière pour réaliser un estimatif de retraite de base et complémentaires. Enfin, la Cnav a mis l’accent sur le développement des échanges dématérialisés par lequel les assurés peuvent répondre aux demandes des techniciens de l’Assurance Retraite et leur transmettre pièces justificatives ou tout autre document afin de compléter leur dossier. Le nouveau service de demande de retraite sera mis en ligne dès la fin d’année. Il permettra de personnaliser et simplifier la démarche de retraite de chaque internaute, avec des pièces à fourni limitées, des interactions personnalisées, etc…

Agirc-Arrco : mutation des services

En mai 2016, l’Agirc et l’Arrco ont lancé un simulateur retraite, accessible depuis l’espace personnel de l’assuré et lui permettant de calculer sa future retraite. Cet outil sera étendu en septembre 2016, à la très grande majorité des régimes de retraite dans le cadre d’une version inter régimes qui s’appuiera sur l’intégralité des données de carrière telle que communiquées dans le cadre du droit à l’information.

Pour les demandes de retraite, l’Agirc et l’Arrco développent, pour fin 2016, un nouveau service entièrement dématérialisé, avec la promesse de pouvoir réaliser une liquidation provisoire de la retraite en 48 heures, au moins pour les cas jugés simples, qui constituent plus d’un cas sur deux des demandes. Son objectif est que 35 à 40% des assurés fassent leur demande par internet à partir de 2018 ou 2019, contre 3% aujourd’hui, faute de services adéquates. D’autres chantiers pour la simplification de l’interlocution des régimes sont en cours : la généralisation du dispositif des CICAS comme guichet unique de la demande de retraite fin2016 début 2017, la désignation d’un seul Groupe de Protection Sociale disposant des compétences Agirc et Arrco, pour chaque salarié au 1er janvier 2017, le regroupement des situations de poly-pensionnés pour 2018 et enfin, la fusion des régimes Agirc et Arrco le 1er janvier 2019 qui donnera lieu à un seul compte de points, une seule liquidation et un seul paiement.

La rédaction

Voir tous ses articles

Assurance-Vie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Fiducée Gestion Privée et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte