Placement
Actus

Pierre papier : records de collecte en 2015

par La rédaction - le 12/04/2016

La pierre papier a bénéficié d’une collecte record en 2015 et les prévisions des professionnels pour 2016 sont au beau fixe. SCPI, OPCI et SIIC : les performances expliquent le succès auprès des épargnants.

 

L’attraction des investisseurs pour le secteur très porteur de la pierre papier ne se dément pas. Il permet une diversification par rapport à un investissement en direct dans la pierre qui séduit durablement les épargnants, en témoignent les très bons niveaux de collecte affichés.

SCPI : un rendement performant
Pour les sociétés civiles de placement dans l’immobilier (SCPI) en 2015, la collecte a dépassé la barre des 4 milliards d’euros, soit une augmentation de près de 46 % par rapport à l’exercice précédent, d’après les chiffres de l’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim). Ces véhicules de gestion collectives en immobilier permettent à leurs porteurs de parts de percevoir des dividendes confortables. Grâce à un niveau de rendement net de près de 5% depuis plusieurs années, soit 6 fois plus que le livret A ou 2 fois plus que l’assurance-vie, les SCPI ont en effet de quoi séduire les investisseurs. Avec 171 SCPI gérées par 28 groupes, le secteur cumule les avantages : ticket d’entrée extrêmement abordable, risques locatifs mutualisés et gestion de l’actif déléguée à des professionnels. Ce qui en fait un placement sûr et peu risqué. Si le panorama des SCPI est diversifié, comprenant des SCPI d’habitation et des SCPI d’entreprise qui détiennent des immeubles à usage commercial, c’est ce dernier secteur qui est largement plébiscité, drainant à lui seul plus des ¾ de la collecte totale des SCPI.

OPCI : une collecte en forte croissance
Portefeuilles mêlant actifs immobiliers et actifs financiers, lancés en 2008, les organismes de placement collectif en immobilier ouverts à des investisseurs non professionnels (OCPI) se singularisent par leur excellente liquidité et affichent également un très bon bilan 2015. Elles ont collecté près de 2,5 millions d’euros soit le triple de la collecte 2014. La loi Macron du 6 août 2015 qui autorise l’entrée d’OCPI à hauteur de 30 % dans les encours de l’épargne salariale devrait contribuer à soutenir la demande pour ce type produit. Le marché des OCPI reste concentré sur 4 des 11 véhicules actuellement disponibles sur le marché, Opcimmo géré par Amundi Immobilier qui a bénéficié de près de 60% de la collecte totale, suivi par Axa Selectiv’Immo géré par AXA REIM SGP, BNP Paribas Diversipierre géré par BNP Paribas REIM et Immo Diversification géré par Ciloger. En 2016, plusieurs nouveaux véhicules devraient être lancés, notamment par Axa, Fiducial et Sofidy.

SIIC : liquidité et sécurité
Autre piste d’investissement : les sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC) ou foncières cotées qui cumulent la liquidité des titres cotés avec la sécurité de la pierre. D’après la dernière étude annuelle sur la performance comparée des placements de l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF), selon une approche de la performance par le TRI, les foncières cotées arrivent nettement en tête au palmarès des performances. La raison : leur gestion dynamique, notamment chez les plus grandes d’entre elles qui cumulent rotation accélérée des patrimoines, opérations de croissance capitalistiques, gestion fine de l’endettement.

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Groupement forestier d'investissement

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Fiducée Gestion Privée et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte