Fiscalité
Décryptage

La fiscalité des revenus revue et corrigée par tous

par La rédaction - le 06/03/2017

Impôt sur le revenu, CSG, taxe d’habitation : le point sur l’imposition des ménages dans les différents programmes présidentiels

Réformer l’impôt sur le revenu

Benoît Hamon souhaite revoir en profondeur l’impôt sur le revenu. Il souhaite tout d’abord l’individualiser. En clair, cette réforme signerait la suppression de la prise en compte du quotient conjugal dont bénéficient les couples mariés et pacsés et qui permet aux couples dont les conjoints ont des revenus très inégaux de lisser leur imposition. Une telle mesure s’avérerait très profitable pour les caisses de l’Etat : jusqu’à 5,5 milliards d’euros. Le quotient familial serait quant à lui remplacé par un crédit d’impôt. Il plaide pour un impôt sur le revenu fusionné avec la CSG avec 10 tranches différentes d’imposition. Enfin, le candidat socialiste souhaite une remise à plat des niches fiscales.

Virage à 90% pour François Fillon, qui souhaite au contraire relever le plafond du quotient de 1.500 à 3.000 euros par demi-part. Il compte également rétablir les allocations familiales au même niveau pour tous les ménages, une mesure chiffrée à 800 millions d’euros. Le candidat LR promet également de mettre fin à la réforme de l’impôt sur le revenu à la retenue à la source.

Jean-Luc Mélenchon entend quant à lui drastiquement améliorer la progressivité de l’impôt avec 14 tranches d’imposition, contre 5 actuellement, la dernière prévoyant un taux d’imposition de 90 %. La chasse aux niches fiscales sera également au programme.

Alléger la charge fiscale

En deuxième partie de quinquennat, François Fillon envisage une réforme de l’impôt sur le revenu qui en réduira le poids mais fera en sorte que «  tous les Français, même de façon symbolique, paient cet impôt ». Cette réforme permettra en outre de simplifier et d’élargir l’assiette de l’impôt sur le revenu.

Emmanuel Macron envisage de permettre aux couples d’être imposés séparément s’ils le souhaitent. Pour alléger la charge fiscale des français, il parie sur la taxe d’habitation et promet d’en exonérer 80% des foyers.

Marine Le Pen promet quant à elle un allègement de l’impôt sur le revenu centré sur les foyers les plus modestes : moins 10 % de charge fiscale pour les 3 premières tranches d’imposition.

Revoir la fiscalité des revenus du patrimoine

Dividendes, intérêts, plus-values mobilières, la législation actuelle prévoit une imposition au barème progressif de ces revenus ainsi que des prélèvements sociaux au taux de 15,5%, ce qui aboutit pour les hauts revenus à des taux d’imposition supérieurs à 50%.

François Fillon en adoucit considérablement la fiscalité en optant pour une pour une flat tax de 30 % sur tous les revenus du capital. Cette taxe forfaitaire inclura les prélèvements sociaux.

Même réflexe pour Emmanuel Macron qui propose un prélèvement forfaitaire unique comprenant l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux à hauteur de 30% pour les revenus du capital. Mauvaise nouvelle pour les épargnants, ce prélèvement libératoire unique de 30% s’appliquera également à l’assurance-vie contre 23% actuellement au bout de 8 ans, dont 15,5% de prélèvements sociaux, sauf pour les contrats et dépôts déjà existants. L’objectif de la mesure consiste à réorienter l’épargne vers l’économie productive.

Rien de tel aux programmes de Benoît Hamon et de Jean-Luc Mélenchon, pour qui les revenus du capital doivent être taxés comme les revenus du travail.

 

 

 

 

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Groupement forestier d'investissement
Prix de l'immobilier

Les chiffres clés du marché immobilier français en 2015

La Chambre des Notaires de France vient de publier ses données collectées depuis le début de l’année. Elles permettent de dresser l’état des lieux des marchés immobiliers en France. Ils confirment une reprise sur la deuxième partie de l’année.

Actus

Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Fiducée Gestion Privée et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte