Un vent d’optimisme sur les marchés

par La rédaction - le 03/03/2015

Depuis le début d’année, Rainbow Fund a progressé de 12,6 % grâce à un environnement très favorable sur les marchés. Détails

 

Les marchés actions monde se sont appréciés de 6,3% sur le mois (MSCI World converti en euros). Les investisseurs deviennent de plus en plus optimistes alors que l’environnement macro s’améliore et que, sur la situation grecque, le compromis signé avec les créanciers internationaux permet de gagner du temps et de rassurer les marchés. Enfin, sur le conflit Russie/Ukraine, tout le monde feint de croire au cessez le feu.

Les marchés européens affichent une forte progression (EuroStoxx 50 +7,4%), portés par les discours plus optimistes des dirigeants d’entreprise lors des publications de résultats annuels, des PMI en amélioration notamment en Allemagne et en Italie, une légère amélioration sur le front de l’inflation en zone euro comme de l’indicateur M3 mais également, dans le sillage de la compression des rendements, par la recherche de nouveaux actifs plus risqués (avec un rendement minimum) de la part des investisseurs. En outre, une dynamique de flux entrants de la part d’investisseurs, américains en particulier, se confirme dans le sillage de l’annonce du QE de la BCE.

Du côté des Etats-Unis (S&P 500 à % sur le mois), la présidente de la Fed Janet Yellen s’est ménagé des marges de manœuvre quant au calendrier d’une éventuelle hausse de taux, en soulignant l’embellie significative du marché de l’emploi mais également l’atonie de la reprise du marché immobilier. Du coté des entreprises la saison de publication des résultats touche à sa fin. Le taux de surprises positives est désormais proche de 70%. Pour 2015, les attentes de croissance des bénéfices sont modérées en raison de l’impact de la devise sur les profits réalisés à l’étranger ainsi que par les très fortes révisions à la baisse des chiffres du secteur de l’énergie.

Dans cet environnent, Rainbow Fund affiche une performance de 6,5% sur le mois et de 12,6% depuis le début de l’année. Outre des marchés actions européens très porteurs, notre stratégie d’investissement bénéficie de l’appréciation du dollar et de la consommation. Nous avons soldé notre position sur Meggitt compte tenu de la bonne performance du titre alors que les perspectives des activités du groupe sur la Défense sont peu dynamiques et celles dans le secteur de l’énergie souffrent de la baisse des prix du pétrole.

La rédaction

Voir tous ses articles

Point marchés

Été 2015 : retour derrière la ligne d’en-but pour les investisseurs en actions

Une seule comparaison vient à l’esprit pour évoquer la débâcle expérimentée par les marchés pendant l’été 2015 : l’élimination du …

Opinions

Lire la suite