Rainbow Fund progresse en mars dans un environnement chahuté

par La rédaction - le 05/04/2015

Sur le mois de mars 2015, Rainbow Fund affiche un gain de 1,71 % à la faveur notamment du secteur bancaire et de la santé.

Les marchés ont connu deux phases sur le mois de mars. Ils ont été en hausse jusqu’en milieu du mois pour corriger ensuite. Mais ils finissent tout de même le mois en terrain positif. L’impact du change a été très important (EUR/USD -4,2%). Rapportés en Euros, les marchés ont été très porteurs en mars (MSCI World EUR +2,6%). En Europe, ils ont continué leur progression avec le relèvement des perspectives de croissance par la BCE, de bons chiffres PMI et un compromis avec la Grèce (Eurostoxx50 +2,7%). Aux Etats-Unis les chiffres économiques ont été contradictoires sur la santé du pays (S&P500 -1,7%).

Dans cet environnement, le fonds Rainbow affiche une progression de 1,71% sur le mois. En dehors des bancaires, Amerisourcebergen, Cap Gemini et EasyJet ont contribué à la performance ce mois-ci. Nous avons pris nos bénéfices sur Gilead Sciences au regard de la performance réalisée alors que le secteur des biotechnologies marque le pas et que Gilead a annoncé que certains patients traités avec Harvoni/Solvaldi contre l’hépatite C en parallèle avec des traitements contre l’arythmie cardiaque, Amiodarone, ont développé une baisse de la fréquence cardiaque nécessitant la pose d’un pacemaker. Ce warning lancé par Gilead risque de limiter l’utilisation de leur franchise sur l’hépatite C. Nous avons saisi l’opportunité de rentrer sur la société CAF en Espagne, constructeur ferroviaire, dont les perspectives ne nous semblent pas correctement valorisées par le marché actuellement.

 

> Télécharger le rapport mensuel du mois de mars

La rédaction

Voir tous ses articles

Point marchés

Été 2015 : retour derrière la ligne d’en-but pour les investisseurs en actions

Une seule comparaison vient à l’esprit pour évoquer la débâcle expérimentée par les marchés pendant l’été 2015 : l’élimination du …

Opinions

Lire la suite