Placement
Actus

La pierre-papier a battu des records en 2017

par La rédaction - le 13/02/2018

SCPI et OPCI affichent des bilans 2017 très positifs. Les résultats de la collecte témoignent du succès de ces fonds d’investissements immobiliers destinés aux particuliers.

Le succès de la pierre-papier ne se dément pas. Cette année encore, les sociétés civiles de placements immobiliers (SCPI) et les OPCI (Organismes de placement collectif immobilier) ont réalisé des records de collectes. Ces véhicules à la fois sécurisant car adossés à des actifs réels et rentables ont, encore une fois, fait montre de leur solidité. Leur couple rendement/risque, attire toujours plus d’investisseurs. Nombre d’entre eux choisissent d’y souscrire via leur contrat d’assurance-vie, ce qui leur permet de bénéficier d’une fiscalité favorable.

Les SCPI séduisent toujours plus

En 2017,  la collecte des particuliers à destination des SCPI a atteint 6 milliards d’euros, des sociétés, soit +15,2 % par rapport à 2016.  Le second semestre a cependant été moins porteur avec 2,3 milliards d’euros collectés contre  3,7 milliards d’euros au premier semestre. En revanche le taux de rendement moyen : 4,43 % en 2017 est légèrement inférieur aux performances enregistrées en 2016 : 4,64 %. Cette relative contreperformance s’explique par la hausse du prix moyen des parts ainsi que par la baisse des distributions de -3,28 %. Mais ces résultats restent élevés par rapport à d’autres placements. Avec son ticket d’entrée de 5000 euros, la pierre-papier reste accessible et devrait continuer à attirer les épargnants en masse.

Les bons résultats des SCPI diversifiées 

La capitalisation des SCPI immobilier d’entreprises atteint 46,02 milliards d’euros, soit une augmentation de 18,1% par rapport à 2016. Les SCPI de bureaux, qui concentrent la capitalisation la plus importante, accusent la plus forte baisse de rendement entre 2016 et 2017, respectivement 4,56 % et 4,33 %. Les rendements des  SCPI de commerces, qui constituent la deuxième plus forte capitalisation, sont également à la baisse. En revanche, avec une capitalisation minoritaire parmi les autres catégorie de SCPI, les SCPI diversifiées tirent leur épingles du jeu et affichent de très bonnes performance : 5,02 %.

Les OPCI grand public gagnent du terrain

Moins connus que les SCPI, les OPCI n’ont pas enregistré les mêmes records de collecte mais progressent nettement (+ 5,5 % par rapport à 2016) pour atteindre un niveau de souscription très honorable : 4,21 milliards d’euros en 2017. Là encore, au deuxième semestre, la collecte s’est ralentie. Les performances des OPCI s’avèrent très bonnes puisqu’elles passent de 3,23 % en 2016 à 3,98 % en 2017. L’actif net cumulé des OPCI est passé de 8,719 milliards d’euros à 12,989 milliards d’euros. Une très belle performance puisque ces véhicules d’investissement n’ont fait leur apparition dans le paysage de l’épargne français qu’en 2007.

La rédaction

Voir tous ses articles

Groupement forestier d'investissement