Banque
Décryptage

Le boom des banques en ligne se poursuit

par La rédaction - le 28/07/2017

Le taux de pénétration des banques en ligne progresse. Attirée par leurs tarifs, leur clientèle s’élargit. Mais face à de nouvelles offres compétitive, ces nouveaux clients pourraient faire preuve d’une certaine volatilité.

Un Français sur 10 se dit client d’une banque en ligne (1). Ce développement devrait se poursuivre. On observe en effet une nette accélération du taux de pénétration des offres des pure players, c’est-à-dire uniquement en ligne. La part des Français détenant un compte bancaire en ligne a progressé de 20% en 2016. En 2015, ce taux de pénétration n’était que de 8,1%. L’entrée en vigueur de la loi Macron qui facilite la mobilité bancaire a encore accéléré le phénomène.

Une clientèle qui évolue

Les banques en ligne attirent des clients de plus en plus nombreux. Traditionnellement les clients des banque en ligne étaient identifiés comme appartenant majoritairement à une population masculine et aisée. Le portait robot du client type était aisé à dresser : un homme de 40 ans, urbain CSP+, cadre, profession intellectuelle, artisan-commerçant ou chef d’entreprise. Avec l’augmentation rapide de la clientèle des banques en ligne, le profil type a évolué et la clientèle féminine représente désormais 40% des effectifs.

Un taux de satisfaction important

En terme de développement, la banque en ligne devrait avoir encore de beaux jours devant elle. Elle affiche en effet un taux de satisfaction élevé par rapport aux banques traditionnelles : 87% de satisfaction pour les pure players contre 78,9% pour les banques de réseaux d’après les Trophées de la qualité bancaire (2). Les clients de la banque en ligne sont prêts à recommander leur banque à leur entourage. Ce taux de recommandation constitue un levier de recrutement pour la banque en ligne. Et là encore, les pure players surperforment : 85,10% de taux de recommandation contre respectivement 76,10% et 72,30% pour les banques mutualistes et les banques commerciales.

Une clientèle attachée aux services gratuits

Les banques 100% en ligne ont de solides arguments tarifaires à faire valoir. Carte bancaire gratuite, frais de tenue de compte inexistants, taux de rémunération annuel attractif, tout est mis en œuvre pour séduire les clients de la banque en ligne. Et le prix reste effectivement la principale motivation des clients à changer de banque. Les pure players sont notamment plébiscités pour bénéficier d’une carte bancaire gratuite, faire des économies ou profiter d’offres de bienvenue.

Seul bémol pour les banques en ligne : plus opportunistes, ses clients peuvent se révéler moins fidèles que les clients des banques traditionnels. Et ils savent se montrer attentifs aux nouvelles offres. Ils sont aussi mieux informés. Par exemple 50% d’entre eux sont ainsi avertis de l’arrivée prochaine de l’offre d’Orange Bank contre un tiers des Français. L’apparition de nouveaux concurrents comme Orange Bank ou Carrefour Bank pourrait venir menacer l’essor des acteurs historique de la banque en ligne.

(1) Etude Simon Kucher & Partners, 2017

(2) Meilleurebanque.com

 

 

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Banque

Le compte joint : les précautions à prendre

Utilisé pour régler les dépenses communes du foyer, le compte joint offre une grande souplesse de fonctionnement. Ses titulaires ne …

Décryptage

Lire la suite